Accueil > Massage et modelage en thalasso > Médecine douce : la réflexologie auriculaire

Médecine douce : la réflexologie auriculaire

La réflexologie auriculaire est une technique de médecine douce qui consiste à stimuler quelques points des pavillons de l’oreille associés à des organes, à des fins thérapeutiques. Cette méthode est idéale pour décupler et faire durer les effets d’une cure santé en thalassothérapie.

Origines et principes de la réflexologie auriculaire

Les prémices de la réflexologie auriculaire remontent dans l’Antiquité et furent pratiquées en Inde, en Chine et en Égypte. Elles constituaient également une méthode de soin dans le bassin méditerranéen 400 ans avant J.-C. La méthode moderne de la réflexologie auriculaire fut développée par le Dr Paul Nogier en 1957 et se base sur une théorie présentant l’oreille sous la forme d’un fœtus inversé dont la tête correspondrait avec le lobe de l’oreille.

Plus de 120 points répartis dans le pavillon de l’oreille sont associés à différents organes et parties du corps. La réflexologie auriculaire consiste à rechercher les zones douloureuses avec un stylet métallique ou autre, et à stimuler ces points ou ces zones de réflexe afin de rétablir l’équilibre et le bon fonctionnement de l’organisme. La stimulation d’un point agit par voie réflexe par l’intermédiaire du système nerveux, et agit sur l’organe correspondant.

Indications de la réflexologie auriculaire

La réflexologie auriculaire est particulièrement indiquée pour traiter les douleurs aigües : rhumatisme, manifestations inflammatoires aigües, les dépendances à la drogue, au tabac, au café, la boulimie ou l’anorexie. Elle traite également les troubles nerveux, l’insomnie, la prise de poids, le stress, l’asthme, les allergies, la dépression, la perte de libido, les hémorroïdes, la spasmophilie, les problèmes digestifs et bien d’autres problèmes. Une cartographie des points de la réflexologie auriculaire montre les associations entre les points sur l’oreille et les organes concernés.

En partant du lobe de l’oreille vers le haut, et en longeant la partie extérieure, les points ci-après se succèdent suivant la cartographie : point de thalamus et hypothalamus, vertiges, œsophage, acromio-claviculaire, pancréas, cœur, cage thoracique, articulation, poignet, symphyse pubienne. Le patient est traité assis et la réflexologie auriculaire dure généralement quelques minutes. Les points et les zones réflexes sont stimulés à l’aide de petites billes, de graines végétales telles que les fèves, d’aiguilles semi-permanentes, de stimulations électriques ou au laser, et à l’aide de micromassage.



Retrouvez toutes vos infos beauté sur Thalasso, info et guide thalasso cnil n°1167279  © Interactive Promotion