Accueil > Massage et modelage en thalasso > Massage thailandais : pratique ancestrale se basant sur le QI

Massage thailandais : pratique ancestrale se basant sur le QI

Véhiculant souvent une connotation sexuelle, le massage thaïlandais est une médecine douce à part entière. C’est une pratique traditionnelle et ancestrale se basant sur l’équilibre de l’énergie vitale ou QI.

Massage thaïlandais : origine et principes

D’origine indienne, le massage thaïlandais intègre la médecine thaïlandaise traditionnelle au deuxième siècle avant Jésus-Christ. Subissant l’influence de l’Ayurveda, du shiatsu et du taoïsme, cette médecine douce se base surtout sur l’équilibre de l’énergie vitale ou QI. Via des compressions sur points précis d’acupuncture et des pétrissages musculaires, le masseur ou kinésithérapeute rétablit la circulation de l’énergie, favorisant ainsi l’harmonie du corps et de l’esprit. Pour accroître son effet relaxant et thérapeutique, certains centres thalasso l’associent à l’application d’herbes aromatiques. La stimulation du sens olfactif contribuerait à la détente de l’organisme, procurant ainsi une sensation de bien-être immédiat.

Massage thaïlandais et thalassothérapie

Le massage thaïlandais fait généralement partie des soins proposés en cure détente ou en cure de remise en forme. En travaillant directement sur l’énergie vitale du corps, cette technique libère et dénoue les tensions physique et psychologique. Elle est particulièrement recommandée aux personnes stressées et angoissées. Le massage thaïlandais est entre autres un allié efficace contre l’insomnie. La circulation sanguine est stimulée, la personne se sent plus apaisée et trouve facilement le soleil. Cette pratique ancestrale se retrouve également dans les cures seniors. Les pressions exercées sur les doigts, sur les genoux et sur les coudes assouplit les articulations et soulage douleurs liées au rhumatisme ou à l’arthrose, par exemple.

Le massage thaïlandais en pratique

S’effectuant sur un matelas, sur un futon ou sur un tatami posé à même le sol, le massage thaïlandais se pratique à sec, c’est-à-dire que les massages se feront au-dessus des habits du curiste. Pour son confort, celui-ci sera vêtu d’un sarong, une chemise ample et très confortable et très confortable. La séance débutera par des postures d’étirements. Le massage à proprement parler commencera par les pieds, pour s’étendre lentement sur l’ensemble du corps. Un massage thaïlandais dure généralement une à deux heures. Attention cependant, cette technique douce est déconseillée aux futures mamans ainsi qu’aux personnes souffrant d’hypertension.



Retrouvez toutes vos infos beauté sur Thalasso, info et guide thalasso cnil n°1167279  © Interactive Promotion