Soin thalasso : la cryothermie

La thalassothérapie fait de plus en plus d’adeptes, surtout avec la multiplication des soins curatifs. Parmi les soins humides individuels proposés en thalasso figure la cryothermie. Ce technique de soin manuel peut s’effectuer avec ou sans maillot.

La cryothermie : un vaste champ d’action

La cryothermie est particulièrement préconisée dans le soin des jambes lourdes. Les maladies relatives à la circulation sanguine peuvent être traitées efficacement grâce à ce soin. Ainsi, elle permet de lutter contre les varices et les chevilles enflées. Elle contribue également à pallier les problèmes d’excès de poids, résultant du déséquilibre entre l’accumulation des calories par la consommation d’aliments et la dépense énergétique. Par conséquent, la cryothermie est conseillée aux personnes souhaitant s’initier à une cure minceur. Dans ce cas, la cryothermie est combinée avec la pressothérapie et la pulvérisation d’algues. La cellulite peut très bien aussi être soignée par la cryothermie.

La cryothermie : des produits efficaces

Les huiles essentielles et les plantes, plus particulièrement des extraits végétaux désinfiltrants, sont les principaux éléments utilisés en cryothermie. Les vertus des plantes sont nombreuses et peuvent s’adapter parfaitement à ce type de soin. Une grande variété d’huiles essentielles est utilisée en cryothermie. Toutefois, l’huile essentielle de camphre est la plus courante, en raison de son action sur la fatigue et sa capacité à évacuer les toxines de l’organisme. Quant aux cures anticellulites, il y a trois étapes par lesquelles les curistes doivent passer. D’abord, du gel chaud est appliqué. Ensuite, on procède à un cataplasme froid d’argile et de plantes. Pour finir, une crème raffermissante est appliquée.

La cryothermie : des résultats satisfaisants

Les résultats d’une cure par cryothermie peuvent être ressentis rapidement. La cryothermie entraîne une succession de vasodilatation et de vasoconstriction des veines. Cet effet réactive une "pompe de drainage » du sang dans les tissus obstrués. De cette manière, l’organisme peut reprendre la microcirculation, et le drainage de la lymphe. En même temps, ce soin libère les actifs à haut pouvoir lypolytique. La réduction et l’élimination des graisses sont ainsi assurées. La cryothermie stimule pareillement la micro irrigation. En outre, l’effet anesthésique de la cryothermie sur la douleur occasionnée par les jambes lourdes a été prouvé. Cet effet résulte de la diminution du volume des tissus gonflés, permettant aux jambes de se mouvoir plus facilement. Le curiste est soulagé et se sent plus léger.



Retrouvez toutes vos infos beauté sur Thalasso, info et guide thalasso cnil n°1167279  © Interactive Promotion