Accueil > Thalassothérapie, une thérapie en vogue > La rééducation par la thalassothérapie : ce qu’en pense la médecine

La rééducation par la thalassothérapie : ce qu’en pense la médecine

Grâce aux bienfaits de l’atmosphère marine, il est évident que la thalassothérapie peut contribuer à une rééducation totale d’une personne. Cependant, le corps médical a aussi son mot à dire concernant cette pratique.

La rééducation par la thalasso est possible

Selon les médecins, la rééducation par la thalassothérapie peut être efficace, mais tout dépend du problème à traiter. En effet, ils sont conscients que le poids du curiste est réduit à moitié lorsque celui-ci se trouve dans l’eau. A cet effet, la cure peut toujours se réaliser même si la personne se trouve dans un état de mobilité réduite. Grâce aux légères vibrations émises par l’eau de mer, le travail musculaire exigé du curiste est allégé. Par la même occasion, les pressions exercées sur les articulations sont nettement réduites.

Le curiste est donc plus motivé à poursuivre sa cure, car une rééducation dans un climat marin est moins douloureuse, plus confortable, et plus rapide. Ce qui n’est pas le cas si la rééducation se déroule dans une salle classique, et qu’elle est composée d’exercices physiques qui allient épreuves et souffrances à la fois. De plus, à part les résultats palpables de la rééducation, tout le corps peut bénéficier des oligo-éléments et des sels minéraux apportés par l’eau de mer.

La médecine et la thalassothérapie sont complémentaires

Bien que l’efficacité de la rééducation en thalassothérapie soit reconnue, la médecine reste indispensable pour le bon déroulement des soins. En effet, les centres de thalasso ne peuvent pas déterminer les problèmes réels du curiste à l’avance. Le corps médical est donc nécessaire pour évaluer l’état de la personne. Il appartient ensuite aux thalassothérapeutes de proposer un programme de rééducation en fonction du diagnostic des médecins.

Inversement, les spécialistes dans les centres de cure en thalasso peuvent également renvoyer le curiste chez son médecin. Une telle situation se présente s’ils estiment que celui-ci ne pourra pas supporter la rééducation en thalasso. En effet, il y a des patients qui sont atteints d’une maladie cardiaque grave, d’une hypertension artérielle, ou d’un cancer. Dans ce cas, la thalassothérapie ne pourra pas s’en charger. Une rééducation médicale reste la seule alternative.



Retrouvez toutes vos infos beauté sur Thalasso, info et guide thalasso cnil n°1167279  © Interactive Promotion